Actualités

Une entreprise sur deux envisage de recruter des cadres au 3e trimestre 2015

27/08/2015

Même si l’activité économique donne des signes de redémarrage, les entreprises restent encore prudentes en ce qui concerne les embauches. D’ailleurs, les remplacements sont le principal motif de recrutement.


Un attentisme des entreprises qui dure. 48 % des entreprises prévoient de recruter des cadres au 3e trimestre 2015, soit autant qu’il y a un an. Parmi celles-ci, 72 % sont certaines d’embaucher ; cela tient notamment à ce que le remplacement des départs reste le premier motif de recrutement.


L’amélioration du contexte économique global n’est pas suffisante ou est encore trop récente pour motiver les entreprises à créer des postes. 


Des prévisions contrastées selon les secteurs d’activité. On constate une hausse des prévisions d’embauche du côté de l’ingénierie-R&D (77 %, + 5 points), de l’industrie (54 %, + 5 pts) et du médico-social (48 %, + 4 pts). En revanche, le commerce-transports (32 %, - 5 pts), la banque-assurance (68 %, - 4 pts) et le conseil et services aux entreprises (41 %, - 3 pts) sont orientés à la baisse. Pas de changement pour les services informatiques qui affichent des prévisions toujours à haut niveau (91 %). C’est aussi la stabilité qui prévaut du côté de la construction, mais avec des prévisions très basses (33 %).



Source : Apec, Note de conjoncture du 3e trimestre 2015, juillet 2015