Actualités

Météo plus favorable pour l'emploi cadre

21/07/2010

Des entreprises de plus en plus nombreuses à recruter des cadres, des volumes d'embauches orientés à la hausse : les signes de réchauffement du marché de l'emploi cadre se multiplient.

 

En hausse. Près de six entreprises sur 10 ont recruté au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2010, contre 47% au 2e trimestre 2009. Au 3e trimestre 2010, 43% des entreprises prévoient d’embaucher, soit 8 points de plus qu’un an auparavant. Des résultats qui se situent à un niveau proche de la situation qui prévalait en 2008. De surcroît, pour la première fois depuis le déclenchement de la crise, les entreprises qui embauchent indiquent des volumes de recrutement orientés à la hausse.

Franc soleil. L’informatique et l’ingénierie-R&D, gros pourvoyeurs d’emplois cadres, affichent un bel optimisme : réalisations et prévisions de recrutement sont en hausse. La proportion de SSII prêtes à recruter augmente de 12 points et se situe à 79%. 63% des sociétés d’ingénierie envisagent de recruter au 3e trimestre, soit 3 points de plus par rapport à la même période de 2009. En outre, dans ces deux secteurs, plus de la moitié des entreprises qui recrutent déclarent que leurs embauches de cadres sont plus nombreuses qu’il y a un an.

Belles éclaircies. Les secteurs du commerce, des transports, du conseil et des services aux entreprises connaissent également une réelle embellie. Les réalisations de recrutement dans le commerce-transports gagnent 13 points en une année, à 45%, et les intentions d’embauche progressent de 8 points, à 37%. De plus, les ¾ des entreprises qui recrutent indiquent que leurs embauches sont aussi nombreuses, voire plus nombreuses qu’en 2009. 52% des sociétés de conseil et de services aux entreprises ont recruté au 2e trimestre, soit 7 points de plus que l’an passé, et 48% envisagent de le faire au 3e trimestre, soit une hausse de 9 points. Enfin, plus de la moitié des entreprises déclarent des volumes d’embauches en hausse.

Mitigés. La construction, l’industrie et la banque-assurances connaissent un tassement de leurs réalisations de recrutement, mais une nette amélioration de leurs perspectives. Le BTP affiche des prévisions de recrutement pour le 3e trimestre en hausse de 6 points. Toutefois, on observe un certain attentisme dans ce secteur, avec des embauches liées essentiellement à la gestion du turn-over. Du côté des entreprises industrielles, les prévisions d’embauche grimpent de 9 points et se situent à 35%. Dans la banque et les assurances, les perspectives s’apprécient de 7 points en un an.


Source : Apec, Note de conjoncture, juillet 2010