Actualités

Les métiers qui recrutent en 2012

26/03/2012

La situation reste incertaine, les entreprises prudentes. Pour autant, les embauches devraient se porter relativement bien en 2012. Certains profils restent apparemment indétrônables, d'autres font leur apparition dans le classement des métiers qui recrutent.

 

Découvrez 5 professions qui peuvent envisager cette nouvelle année avec sérénité.

 

Les commerciaux

Eux, encore et toujours. En permettant aux entreprises de conserver leurs clients existants et d'en gagner de nouveaux, ils sont passés à travers les mailles de la crise, ont surfé sur la vague de la reprise, et devraient encore profiter d'une embellie en 2012. Les plus demandés ? Les profils à double compétence vente et technique, ces spécialistes produits capables d'argumenter et de convaincre le client parce qu'ils maîtrisent leur sujet sur le bout des doigts. Ces technico-commerciaux ont particulièrement la cote dans certains secteurs, à commencer par les télécommunications et l'industrie.

 

Les profils informatiques

Si le Syntec Numérique prévoit une hausse modeste de 1 % de l'activité cette année, en nette régression par rapport à 2011, l'informatique reste un secteur dynamique : 83 % des offres sont encore difficiles à pourvoir. Deux niches sont particulièrement prometteuses pour les chercheurs d'emploi : le web et la mobilité. En effet, les développeurs web, webdesigners et développeurs d'application mobile font partie des profils recherchés. A noter également la montée en puissance des community managers, ces professionnels de la veille chargés d'améliorer la réputation des entreprises sur le Net.

 

Les consultants

Sous cette dénomination très vaste se cachent de nombreuses réalités : consultant en management, en ressources humaines, en marketing, mais aussi spécialistes de l'audit ou expert en informatique, les entreprises ont compris au cours des dernières années l'intérêt de faire appel à une expertise extérieure pour faire face à un problème donné. Les recrutements se multiplient donc, en particulier dans tous les domaines qui permettent de gagner en efficacité et d'augmenter les gains (conseil en management, en organisation, en réduction des coûts...).

 

Les infirmiers

Conditions de travail difficiles et mauvaise image obligent, le secteur de la santé est toujours en manque de personnel soignant (infirmiers et aides-soignants). Une pénurie qui ne date pas d'hier, et qui risque de s'aggraver en 2012, les écoles peinant à fournir au secteur hospitalier les candidats qualifiés dont il a besoin. Car en 2015, 50 % des agents de la fonction publique hospitalière seront partis à la retraite, et c'est dès aujourd'hui que les remplacements doivent s'amorcer.

 

Les professionnels de la banque-assurance

Un autre secteur qui cherche à combler les nombreux départs à la retraite prévus au cours des prochaines années. Ce sont principalement les métiers d'entrée dans le secteur qui recruteront en 2012 : conseiller d'accueil et téléconseiller. Des postes qui permettent ensuite d'accéder à des fonctions plus haut placées dans la hiérarchie, telles que chargé de clientèle professionnelle ou chargé de clientèle particulière. Les candidats étant peu nombreux sur le marché, les grands groupes s'arrachent aussi les profils ultra-spécialisés, notamment les actuaires et les analystes financiers.

 

Source : Carrerbuilder 2012