Actualités

Enquête de rémunération 2009/2010

17/02/2010

Une année d'austérité pour les augmentations de salaires en 2009

Les faibles taux d'augmentation salariale appliqués en 2009 concernent toutes les catégories professionnelles (des ouvriers aux cadres dirigeants). Les cadres dirigeants sont cependant les plus fortement impactés avec un taux médian d'augmentation de 1,3% en 2009 suivis par les ouvriers avec un taux médian de 1,6%. Les managers et les cadres (hors-vente) sont moins touchés avec des augmentations médianes respectives de 2,3% et 2,2%.

Ces prévisions d'augmentation doivent être mises en perspective avec les prévisions d'inflation 2009 qui devraient être très faibles, de l'ordre de 0,3% en France.

 

Révisions salariales 2009

 

 

 1er quartile

 Mediane

 3e quartile

 Cadres dirigeants

 0.0%

 1.3%

 3.0%

 Cadres supérieurs

 0.0%

 2.0%

 3.0%

 Management

 0.0%

 2.3%

 3.0%

 Cadres (vente)

 0.0%

 2.0%

 3.0%

 Cadres (hors vente)

 0.0%

 2.2%

 3.0%

 Employés

 0.0%

 2.0%

 3.0%

 Ouvriers

 0.0%

 1,6%

 2.9%


 

Ces taux d'augmentation contrastent fortement avec l'optimisme des prévisions recueillies au printemps 2008 qui indiquaient des budgets 2009 de l'ordre de 3,5%. La crise n'avait alors pas éclaté et les prévisions d'inflation étaient particulièrement élevées avec notamment un baril de pétrole à 150 USD. Le contexte économique de crise qui s'est développé depuis l'automne dernier a donc eu un impact direct et significatif sur les politiques salariales des entreprises.

 

Une autre conséquence de la crise a été le recours massif des entreprises au gel des salaires en 2009, pratique appliquée par plus de 30% des entreprises pour les cadres et jusqu'à 47% pour les cadres dirigeants. 
 


Mesures de gel des salaires 2009

 

 

 Gel des salaires

(% des sociétés)

 Cadres dirigeants

47%

 Cadres supérieurs

42%

 Management

36%

 Cadres (vente)

38%

 Cadres (hors vente)

33%

 Employés

35%

 Ouvriers

38%

 

2010 : Des prévisions d'augmentation certes plus élevées mais toujours modérées

 

Les entreprises prévoient pour 2010 des augmentations de salaire plus généreuses qu'en 2009 mais ces taux d'augmentation annoncés restent inférieurs aux taux médians des années précédentes qui dépassaient les 3%. En 2010, seul un quart des entreprises comptent dépasser les 3% (3ème quartile à 3%).


Prévisions d'augmentation 2010

 

 

 1er quartile

 Mediane

 3e quartile

 Cadres dirigeants

1%

2.5%

 3.0%

 Cadres supérieurs

1.5%

2.9%

 3.0%

 Management

1.5%

2.5%

 3.0%

 Cadres (vente)

1.5%

2.8%

 3.0%

 Cadres (hors vente)

1.5%

2.5%

 3.0%

 Employés

1.0%

2.3%

 3.0%

 Ouvriers

 0.8%

2.0%

3.0%

 

 

Les ouvriers devraient connaître la plus faible progression en 2010 avec un taux de révision salariale médian de 2,0%.


Les cadres supérieurs et les cadres commerciaux recevraient quant à eux les plus fortes augmentations avec des taux médians respectifs de 2,9% et 2,8%.


Les cadres devraient en médiane toucher des augmentations de 2,5%.


De même que pour 2009, ces prévisions d'augmentation sont à mettre en perspective avec les prévisions d'inflation 2010 qui devraient rester très faibles, variant de 0,3% à 1% en France suivant les organismes de prévision.

 

Moins d'entreprises prévoient un gel des salaires pour 2010. Les prévisions varient entre 21% et 24% suivant les catégories professionnelles.
 

Mesures de gel des salaires 2010

 

 

 Gel des salaires

(% des sociétés)

 Cadres dirigeants

 24%

 Cadres supérieurs

 21%

 Management

 21%

 Cadres (vente)

 22%

 Cadres (hors vente)

 21%

 Employés

 22%

 Ouvriers

 24%

 

Source : Mercer France