Actualités

Emploi Cadres : Prévisions 2009

13/02/2009

Encore vigoureux en 2008, le marché de l'emploi cadre a changé de visage en quelques mois... Pour autant, les recrutements continuent et vont se focaliser sur des fonctions précises. En faites-vous partie ?

Un recentrage sur l'essentiel.

Le cataclysme économique et financier a figé les projets de développement de nombreuses entreprises, avec ses conséquences négatives sur les intentions de recrutement en 2009. Mais l'emploi cadre résiste mieux qu'en 2003, le facteur démographique semblant faire office d'amortisseur. Bref, le marché de l'emploi cadre reste actif, avec un effet de dévissage différent selon le secteur, la fonction ou la région. Quoiqu'il en soit les recrutements de commerciaux, de cadres de la R et D et les informaticiens représenteront plus de la moitié des embauches de 2009.

L'Informatique à contre courant.

Après un émoussement des embauches en 2008, les recrutements de cadres dans la fonction informatique progresseraient d'au moins 6% en 2009 et pourraient même avoisiner les 30 000 en s'élevant de 15%, représentant près d'1 embauche sur 5. Plusieurs facteurs expliquent cette progression. Elle traduit en partie les efforts d'investissement des sociétés de services informatiques pour constituer un socle minimum de compétence utile à une future sortie de crise. Investissement, qui leur permettrait un temps de réponse plus court lors d'une nette reprise d'activité. Cette volonté des entreprises d'accroître le volume de leurs cadres informaticiens est également le reflet des besoins en application liés aux nouvelles réglementations (régulations financières, écologiques, etc.) et au renouvellement constant des technologies. Dans un autre domaine, les fusions, nécessitent aussi de revoir les systèmes d'informations... Autre point favorable et en partie appuyé par la crise, le Web semblant être le moyen d'acheter au meilleur prix ou tout du moins de comparer, le commerce en ligne, avec ses activités annexes, continuera d'avoir une forte progression.

La Recherche et Développement défie la crise.

Autre fonction relativement porteuse la R&D, qui représenterait elle aussi près d'1 recrutement sur 5 en 2009. Cette fonction résisterait mieux que les autres : la baisse des embauches pourrait n'être que de 5% par rapport à 2008. En effet, les ingénieurs de recherche et développement connaissent moins la crise, notamment parce qu'ils conduisent des projets qui peuvent s'étendre sur plusieurs années. Ils ne subissent donc pas les fluctuations de l'économie à court terme. Ainsi, près de 30 000 cadres seraient recrutés. Les entreprises continueraient à investir, illustrant leur volonté de rester compétitives et ce plus particulièrement dans certains secteurs. La majorité des postes se situent dans le secteur des études techniques-ingénierie tandis que l'industrie, en dehors de quelques secteurs tel que l'aéronautique, externalise de plus en plus cette fonction.

La fonction Commerciale, l'indispensable.

Même si leurs embauches fléchiraient d'au moins 15%, les commerciaux seront en 2009 les plus recherchés par les entreprises en captant 20% des recrutements. Contrairement à certaines fonctions de support telle la communication dont les dépenses peuvent être en période de crise jugées superflues, les entreprises ne peuvent pas faire abstraction des managers commerciaux et de leurs équipes. Ils permettent d'assurer la survie de l'entreprise, d'atteindre ou de développer son chiffre d'affaires. Il en est de même avec les cadres d'administration des ventes dont le rôle est de superviser les opérations de gestion des contrats de vente. Ces fonctions sont présentes dans tous les secteurs d'activité, mais celui de la pharmacie devraient prêter une attention particulière aux managers commerciaux. Autre exemple, en vue de compenser la baisse de la consommation, les cadres chargés d'appliquer la stratégie commerciale à l'échelle d'un point de vente ou d'un réseau de distribution seront aussi parmi les plus prisés.

Source : Apec, L'emploi cadre 2009, février 2009